Publications

World Register of Dams / Registre Mondial des Barrages

World Register of Dams / Registre Mondial des Barrages

Achat d'un accès de 3ans pour le Registre Mondial des Barrages (RMB).

 

Le RMB est la meilleure base de données répertoriant des barrages dans le monde et nous travaillons constamment à son amélioration

Ajouter au panier
151

Bulletin 151

Sols résiduels tropicaux utilisés pour la fondation de barrages et comme matériau de remblai
154

Bulletin 154

Gestion de la sécurité des barrages en exploitation
164

Bulletin 164

L’érosion interne dans les digues, barrages existants et leurs fondations
Package Bulletins 2016

Package Bulletins 2016

Pack des 4 derniers bulletins de 2016
Ajouter au panier
168

Bulletin 168

Recommendations pour l'exploitation, la maintenance et la réhabilitation des barrages
Preprint - 175

Bulletin Preprint - 175

Dam Safety Management: Pre- operational Phases of the Dam Life Cycle
Ajouter au panier
Preprint - 176

Bulletin Preprint - 176

Blockage of Spillways and Outlet Works
Ajouter au panier
Preprint - 177

Bulletin Preprint - 177

Roller-Compacted Concrete Dams
Ajouter au panier
Preprint - 178

Bulletin Preprint - 178

Operation of Hydraulic Structures of Dams
Ajouter au panier
Preprint - 179

Bulletin Preprint - 179

Asphalt Concrete Cores for Embankment Dams
Ajouter au panier
Preprint - 180

Bulletin Preprint - 180

Dam Surveillance - Lessons learnt from case histories
Ajouter au panier

Registre des barrages

La meilleure base de données mondiale sur les barrages, établie à partir des inventaires nationaux envoyés par les pays membres à la CIGB. Le Registre est mis à jour continuellement et comporte actuellement plus de 55 000 Barrages.

 

Événements

Africa-2019-Namibia

Africa 2019

Windhoek - Namibie

2-4 Avril 2019

 

Voir le site web

World_Construction_Forum_2019

World Construction Forum 2019

Ljubljana, Slovenie

8-11 Avril 2019

 

Voir le site dédié

USSD_Conference_2019_Logo

2019 USSD Conference and Exhibition

Chicago, Illinois -- Hilton Chicago Hotel

8-11 Avril 2019

 

Voir le site dédié

Talsperren_Symposium_Logo

18 Deutsches Talsperrensymposium

Leipzig

8-10 Mai 2019

 

Voir le site dédié

Réunion Annuelle Ottawa 2019

87ème Réunion Annuelle

Ottawa, Canada

9-14 Juin

 

Voir le site web

Intl_Benchmark_Italy_Sept19

15th ICOLD International
Benchmark Workshop on
Numerical Analysis of Dams

Milan, Italie

9-12  Septembre 2019

 

Voir le site dédié

11th-European-Club-Symposium

11th ICOLD European Club Symposium

Crete, Grèce

2-4 Octobre 2019

 

Voir le site web dédié

La CIGB publie la Déclaration Mondiale sur les Réservoirs pour le développement durable

Pendant le 24ème congrès à Kyoto, Japon, la  Commission Internationale des Grands Barrages a ratifié une “Déclaration mondiale des réservoirs pour le développement durable”, signée par la Commission Internationale sur l'Irrigation et le drainage, l'Association Internationale d'Hydroélectricité et l'association internationale sur les Ressources en Eau.

 

Tags : Presse

Accident sur le barrage de stériles miniers à Brumadinho, au Brésil

 

 

 

Communiqué de Presse

 

 

Accident de barrage au Brésil

 

 

La Commission Internationale des Grands Barrages (CIGB) suit la situation au fur et à mesure qu’arrivent les informations sur l’effondrement du barrage de stériles miniers dans l’État du Minas Gerais, au Brésil.

 

Le Président de la CIGB, Michael F. Rogers, a fait la déclaration suivante :

 

« Nous adressons toutes nos condoléances au peuple brésilien touché par cette tragédie, spécialement aux familles qui ont perdu des proches ou qui ont perdu leurs biens dans ce désastre.

 

Il va être très important de comprendre complètement les causes de cet effondrement afin d’en tirer des leçons et de les partager avec d’autres sociétés et d’autres pays, dans le but d’empêcher que ce type d’effondrement se reproduise.

 

Les barrages sont des investissements critiques dans nos économies sociales, pour l’infrastructure et les affaires. Comme tout autre gros investissement infrastructurel, ces barrages (y compris les structures dédiées spécifiquement au stockage de stériles miniers) fournissent des services essentiels à la société, mais font aussi peser sur elle des risques importants, qui doivent être pris en compte pendant toutes les phases de la vie de l’ouvrage : la planification, la conception, la construction, le début et la fin d’exploitation.

 

Le principe de précaution appliqué aux barrages – aussi bien ceux qui stockent de l’eau que ceux qui récupèrent les stériles miniers – consiste à assurer un environnement sûr aux populations vivant en aval. C’est le cœur de la mission de la CIGB.

 

La CIGB a plus de 90 ans d’expérience de travail avec les experts du monde entier (100 pays aujourd’hui) pour développer des directives conformes à l’état de l’art et des études de cas historiques pour enseigner les leçons tirées de l’histoire de la planification, la conception, la construction, le début et la fin d’exploitation. Ainsi, la CIGB est en train de préparer un nouveau Bulletin (qui portera le N° 181) consacré à une mise à jour technologique sur les barrages miniers. S’il est approuvé lors de la 87ème Réunion Annuelle (Ottawa, juin 2019), il sera publié rapidement, d’abord sur le site de la CIGB, puis sous forme de livre. Nous recommandons aux gouvernements d’envisager une participation active aux travaux de la CIGB pour suivre les progrès de l’ingénierie des barrages, ceci passant par l’utilisation des documents de la CIGB pour construire leurs législations nationales sur la sécurité des barrages.

 

La CIGB est prête à aider et soutenir les propriétaires de barrages et l’organisation nationale brésilienne qui traite de sûreté des barrages pour évaluer la situation et travailler à la reconstruction. La CIGB est prête à collaborer avec d’autres organisations, brésiliennes ou internationales comme le Conseil international des mines et des métaux, pour passer en revue les critères de sûreté des barrages miniers, pour voir si l’accident de Brumadinho implique que des changements ou mises à jour de nos pratiques sont nécessaires, par exemple sur la technique de construction spécifique employée à Brumadinho, la technique dite du « barrage amont ».

 

Je crois que la sécurité est une obligation morale pour chaque ingénieur et chaque scientifique participant à la conception, la construction, le début et la fin d’exploitation des barrages. C’est la confiance que nous manifestent les habitants en aval de l’ouvrage, exposés au risque représenté par ces ouvrages, qui génère cette obligation absolue.

 

Je voudrais réitérer mes sincères condoléances aux milliers de personnes touchées par cette tragédie et répéter que la CIGB se tient prête à aider le Brésil de toutes les façons possibles.

 

 

Contact

 

Emmanuel Grenier, media manager

emmanuel.grenier@icold-cigb.org

Tel: +33 147 04 17 86

 

 

Tags : Presse

Better dams for a better world

Demande d'information
Envoyer cet article à un contact
Imprimez en PDF
a-
A+

With climate change, flood protection provided by dams will be ever more important.

 

Prague (July 5 2017)

 

Climate change is impacting the variability of water resources with more severe and frequent droughts and/or more flood. To lessen the consequences of those events, Dams and Reservoirs are the most efficient solution. That is adaptation. For example, Dams are an essential tool for protecting the populations against the disastrous floods, like those affecting the Czech Republic in 2002 and 2013 with terrible consequences.

 

Climate change also makes urgent the need to develop clean (carbon-free) energies to meet growing needs for power. Fortunately, solar and wind energies are becoming competitive and will be largely developed, provided there is enough energy storage to compensate for their intermittence. The only solution available today for massive storage at a reasonable price is to use reservoirs associated with pumped power stations. Hydropower is also a clean energy in itself. That is mitigation.

 

The services provided by dams (irrigation, hydropower production, water storage, flood protection, leisure…) are equally important for developed and developing countries. In Prague General Assembly, ICOLD will welcome three new countries in its family: Angola, Afghanistan and Bhutan. Thus reaching the mark of 100 country members.

 

ICOLD is working hard to disseminate knowledge through the work of its technical committees, the Science Congresses and Symposiums it organizes. Exemplary of this is the Symposium organized by the Czech National Committee on Large Dams today, on “knowledge-base dam engineering”.

 

 

You will find photos of the 85 Annual Meeting on Social Medias:

 

https://www.facebook.com/icoldcigb

https://www.instagram.com/icoldcigb/

 

 

 

Tags : Presse - Press

HYDROPOWER EUROPE: Le nouveau forum qui donne la parole à la communauté européenne de l'hydroélectricité.

hydropower_europe_logo

 

Communiqué de Presse

 

Un nouveau projet de trois ans, financé par l’Union Européenne, a récemment débuté; il vise à rassembler les besoins et souhaits de la communauté européenne de l’hydroélectricité pour établir des priorités pour le secteur en matière de recherche et d’innovation.

 

 

Selon International Hydropower Association (IHA), l’hydroélectricité est la principale source d’électricité renouvelable en Europe, produisant environ 600 TWh d’électricité propre en 2017, soit environ 12% de la production européenne d’électricité.

 

L’hydroélectricité est l’une des ressources ayant le plus grand potentiel pour permettre d’atteindre les objectifs en matière de climat ainsi que les objectifs de développemenet durable déclarés par les Nations Unies. L’hydroélectricité soutient déjà l’intégration des énergies solaire et eolienne dans le réseau grâce à sa flexibilité et à son potentiel de stockage. Alors que 30% du potentiel hydroélectrique européen est encore inexploité, cette source d’énergie propre a toutes les caractéristiques nécessaires pour être un excellent catalyseur d’une transition énergétique réussie.  Le projet vise à relever les défis pour réaliser ce potentiel européen.

 

HYDROPOWER EUROPE est une initiative de plusieurs partenaires soutenue par le programme Horizon 2020 de l’Union Européenne. Ses principaux objectifs sont :

 

  • Créer un forum pour toute la communauté européenne de l’hydroélectricité : industriels, chercheurs, politiciens, utilisateurs finaux et tous ceux qui participent activement à sa chaîne de valeur.
  • Définir un Agenda Stratégique de recherche et d’innovation  et une feuille de route technologique qui vise à aider et guider les autorités en charge du financement, particulièrement la Commission Européenne, à prioriser le soutien dans les secteurs où il est le plus nécessaire, de façon à adapter le secteur au système énergétique en constante évolution.

 

Pour développer cet agenda de la recherche et de l’innovation et la feuille de route technologique, des consultations seront menées via une série d’entretiens en ligne ou en face à face, ainsi que par des ateliers régionaux.

 

Pendant la première réunion des participants au projet, qui s’est tenue en décembre dernier à Bruxelles, Anton Schleiss, président honoraire de la CIGB et pilote d’Hydropower-Europe, a déclaré : « Nous sommes ravis de cette nouvelle opportunité que ce projet offre à la communauté de l’hydroélectricité en Europe et conscients que notre responsabilité envers le secteur est immense. Nous devons rassembler une multitude d’acteurs et faire entendre leurs voix au niveau européen pour contribuer à la transition énergétique pour laquelle l’hydroélectricité européenne peut être un catalyseur ».

 

Le projet rassemble une série de Partenaires européens et internationaux, qui permettront la pleine implication de la communauté de l’hydroélectricité, en Europe et au-delà :

 

Le coordinateur est la CIGB, Commission Internationale des Grands Barrages, au travers de son Club Régional Européen ;

 

Les autres Partenaires sont :

 

  • EASE, L’Association Européenne des Energies Renouvelables
  • EREF, La Fédération Européenne des Energies renouvelables
  • EUREC, L’Association Européenne des centres de recherche sur l’énergie renouvelable
  • IHA, L’Association Internationale de l’Hydroélectricité
  • SAMUI, qui apporte son expertise en recherche sur l’eau et l’environnement ainsi qu‘en communication et dissémination
  • VGB PowerTech, L’Association Technique Internationale pour la Génération et le Stockage d’Energie et de Chaleur
  • ZAEALA, expert sur les plateformes liées à l’énergie et sur la dissémination et la communication.

 

 

Pour plus d’information, contacter : www.hydropower-europe.eu

 

ZABALA Innovation Consulting – Responsable de communication du projet : José Trindade  + 32 483 71 85 36

 

Représentant de la CIGB : Jean-Jacques Fry +33 6 70 70 16 37

 


HYDROPOWER EUROPE est financé par le programme de recherche de l’Union Européenne Horizon 2020 dans le cadre de la Subvention N° 826010
 

Tags : Presse

Les Grands Barrages pour l'Afrique

Les Grands Barrages pour l'Afrique


L'Afrique est maintenant le nouveau pays d'opportunité pour le développement des Barrages. Après la Réunion Annuelle de la CIGB  à Johannesbourg (Afrique du Sud), en juin 2016, la CIGB prépare Africa 2017, en Mars suivant à Marrakech (Maroc).

L'Afrique est maintenant le nouveau pays d'opportunité pour le développement des barrages et il y a beaucoup de signes évocateur de cette tendance, y compris au sein de la CIGB. Premièrement, la CIGB a élu un Président Africain, M. Adama Nombre, du Burkina Faso. Il était le président de 2012 à 2015. Deuxièmement, la CIGB se développe avec beaucoup de nouveaux pays Africains qui rejoignent la grande famille de la CIGB, le plus récent étant la Guinée Bissau. La CIGB a déjà co-organisé avec Aqua Média International la conférence Africa 2013 à Addis Abeba et co-organisera Africa 2017 à Marrakech.

 

Tags : Presse

Les quatres questions sélectionnées pour le Congrès de Vienne en 2018

Le Congrès aura lieu à Vienne (Autriche), du 1 au 8 Juillet 2018


(Paris, le 14 juin 2017)

 

Durant la 84ème Réunion Annuelle de la CIGB, l'assemblée Générale a voté le choix des quatres questions sur lesquelles les scientifiques et les ingénieurs du monde entier vont travailler et communiquer.


Cela sera lors du 26ème Congrès de la CIGB. Ces congrès se tiennent tous les 3 ans et attirent les meilleurs spécialistes du monde des barrages. La participation à ces congrès se situe entre 1200 et 2000 personnes.

 

La date limite pour soumette un rapport ou une communication est le 8 novembre 2017.


Selon la Constituion et le réglement intérieur de la CIGB, seuls les rapports (et communication) provenant des Comités Nationaux peuvent êtres soumis.

 

Vous trouverez ici (fichier pdf) le détail des 4 questions choisies pour le Congrès de Vienne.

 

Contact Presse : Emmanuel Grenier, media manager
Emmanuel.grenier@icold-cigb.org

 

Tags : Presse