Publications

World Register of Dams / Registre Mondial des Barrages

World Register of Dams / Registre Mondial des Barrages

Achat d'un accès de 3ans pour le Registre Mondial des Barrages (RMB).

 

Le RMB est la meilleure base de données répertoriant des barrages dans le monde et nous travaillons constamment à son amélioration

Ajouter au panier
151

Bulletin 151

Sols résiduels tropicaux utilisés pour la fondation de barrages et comme matériau de remblai
154

Bulletin 154

Gestion de la sécurité des barrages en exploitation
164

Bulletin 164

L’érosion interne dans les digues, barrages existants et leurs fondations
Package Bulletins 2016

Package Bulletins 2016

Pack des 4 derniers bulletins de 2016
Ajouter au panier
168

Bulletin 168

Recommendations pour l'exploitation, la maintenance et la réhabilitation des barrages

Registre des barrages

La meilleure base de données mondiale sur les barrages, établie à partir des inventaires nationaux envoyés par les pays membres à la CIGB. Le Registre est mis à jour continuellement et comporte actuellement plus de 55 000 Barrages.

 

Événements

ICOLD _Event

14ème Atelier de travail Intl. sur l'analyse numérique des barrages.

Stockholm, Suède

6 - 8 Septembre 2017

 

Voir le site dédié

ICOLD_Event

26ème Congrès & 86ème Réunion Annuelle de la CIGB

Vienne, Autriche

1 - 7 Juillet 2018

 

Voir le site dédié

ICOLD Event

LTBD 2017 à Téhéran

"Long-Term Behavior and Environmentally Friendly Rehabilitation Technologies of Dams (LTBD 2017)"

 

17 – 19 Octobre 2017

Téhéran, IRAN

 

Visitez le site dédié

Former WCD head Achim Steiner will lead UNDP - April 2017

Demande d'information

United Nations Secretary-General António Guterres, following consultations with the Executive Board of the United Nations Development Programme (UNDP), wrote to the President of the General Assembly requesting the General Assembly to confirm Achim Steiner of Germany as the new Administrator of UNDP for a term of four years. The General Assembly confirmed the nomination on 19 April.

 

Achim-Steiner

 

The 55-year-old Brazil-born German citizen has been in the trenches of environmental activism since before his service at the UN, including work with the Washington-based International Union for Conservation of Nature.

 

He’s even devoted his professional life – for example, while working as secretary general of the World Commission on Dams (WCD) – to pet projects.

 

A commentator said : “In 2000, the WCD published a report showing how reservoirs posed dangers to the environment despite their importance for development. Notable for its holistic and sustainable approach, it is this viewpoint that Steiner brings to his new office.” (our emphasis).

 

The UN had been considering other candidates, not just Steiner. France’s environmental minister, Segolène Royal, was a final contender – and noticeably unhappy about the UN’s selection. UN Secretary-General Antonio Guterres had actually promised the job to a woman, Royal said. She speculated that the UN tapped Steiner due to Germany’s role as an important donor for the UNDP, which relies on (voluntary) donations from individual nations.

 

Mr Steiner was Executive Director of the United Nations Environment Programme between 2006 and 2016.  He previously served as Director-General of the United Nations Office in Nairobi from 2009 to 2011, Director-General of the International Union for Conservation of Nature from 2001 to 2006, and as Secretary-General of the World Commission on Dams, in South Africa, from 1998 to 2001.

 

 

Chine : accélération de la construction de barrages hydroélectriques

Une nouvelle décision des autorités Chinoises va changer les conditions de développement de l’énergie hydroélectrique, jusqu’ici en concurrence déloyale avec l'électricité à partir de combustibles fossiles.
 

Tags : News

L'ancien secrétaire général de la Commission Mondiale des Barrages Achim Steiner va diriger le PNUD - Avril 2017

Le Secrétaire Général des Nations Unies António Guterres, après consultation du Bureau Exécutif du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a écrit au president de l’Assemblée Générale en lui demandant de confirmer Achim Steiner (Allemagne) comme nouvel administrateur du PNUD pour un mandat de quatre ans. L’Assemblée Générale a confirmé cette nomination le 19 avril.

 

Steiner-photo

 

Citoyen allemand de 55 ans, Steiner a toujours été actif pour l’écologie, longtemps avant de commencer à travailler au sein des institutions de l’ONU. Il a notamment occupé des postes au sein de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, basée à Washington. Il a consacré sa vie professionnelle à des projets “coup de poing”, comme quand il a été le Secrétaire Général de la Commission Mondiale des Barrages (CMD).

 

Selon un commentateur à Washington, « en 2000, la CMD a publié un rapport montrant que les réservoirs représentaient des dangers pour l’environnement, en dépit de leur importance pour le développement. Renommé pour cette approche holistique et durable, c’est ce point de vue que Steiner apportera dans ses nouvelles fonctions”. (c’est nous qui soulignons).

 

L’ONU a considéré d’autres candidats, dont Ségolène Royal, actuelle ministre de l’Environnement, qui faisait partie de la sélection finale et qui est notoirement insatisfaite de la décision de l’ONU. Selon elle, le Secrétaire Général Antonio Guterres avait en fait promis que le poste irait à une femme. Elle a sous-entendu que le choix de Steiner était dû au rôle de l’Allemagne, important donateur du PNUD, dont le budget dépend des dons volontaires des nations indivuelles.

 

Mr Steiner a été Directeur Exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement entre 2006 et 2016. Il été Directeur Général du bureau des Nations Unies à Nairobi entre 2009 et 2011, Directeur Général de l’UICN entre 2001 et 2006, et Secrétaire Général de la CMB, en Afrique du Sud, de 1998 à 2001.

 

Tags : News

Les présidents de la CIGB et de la CIID écrivent à la Banque Mondiale

Suite à la vague récentes de critiques sur les barrages destinés au stockage de l'eau et à la production d'électricité, critiques venant de certaines ONG et de politiciens mal informés, mais aussi exprimées dans des articles pseudo-scientifiques, les Présidents de la CIGB et de la CIID ont décidé d'écrire au Président de la Banque Mondiale pour lui exprimer tout leur soutien pour "le développement et la mise en place de projets bien gérés destinés à la gestion de l'eau mondiale au bénéfice des peuples et de la prospérité des nations"...

 

Tags : News