Publications

162

Bulletin 162

Mécanique des Fluides Environnementaux

178

Bulletin 178

Exploitation des structures hydrauliques de barrages
180

Bulletin 180

Surveillance des Barrages - Leçons tirées d'études de cas
27ème

Congrès 27ème

Marseille Juin 2022
World Register of Dams / Registre Mondial des Barrages

World Register of Dams / Registre Mondial des Barrages

Achat d'un accès de 3ans pour le Registre Mondial des Barrages (RMB).

 

Le RMB est la meilleure base de données répertoriant des barrages dans le monde et nous travaillons constamment à son amélioration

Ajouter au panier
Document de Synthèse

Document de Synthèse

Position Paper - Dam Safety and Earthquakes

Registre des barrages

La meilleure base de données mondiale sur les barrages, établie à partir des inventaires nationaux envoyés par les pays membres à la CIGB. Le Registre est mis à jour continuellement et comporte actuellement plus de 55 000 Barrages.

 

Événements

Webinar Effects of Alkali-Aggregate Reaction (AAR) – A Technical Review and Portrait

Effets de la réaction alcali-agrégat (RAA) - Revue technique et portrait

Webinaire en ligne

27 juin 2024 12.00 13.30 Heure de l'est

 

Voir le site web

7thMeeting of the EWG

International Symposium on Dams and Earthquakes

Athène, Grèce

12 - 13 Septembre 2024

 

Voir le site dédié

ICOLD 2024

92ème Réunion Annuelle et Symposium Int'l

New Delhi, Inde

27 Sept. - 3 Octobre 2024

 

Voir le site web dédié

Hydro2024-logo

HYDRO 2024 Secure technology for turbulent times

Messe Congress Graz (MCG), Autriche

18 au 20 Novembre 2024

 

Voir le site web dédié (en anglais seulement)

ICOLD Event

17e atelier international de référence de la CIGB sur l'analyse numérique des barrages

Sofia, Bulgarie

9 - 12 Avril 2025

 

Voir le site web dédié (en anglais)

ICOLD Event

28ème Congrès & 93ème Réunion Annuelle de la CIGB

Chengdu, Chine

10 Mai au 23 Mai 2025

 

Site web dédié en construction

La sécurité des barrages, à l'origine de la création de la CIGB

Demande d'information
Envoyer cet article à un contact
Imprimez en PDF
a-
A+

En 1928, un certain nombre de pays s'accordaient sur le fait que les retours d'expérience étaient au coeur de la réussite de la conception et de l'analyse d'un barrage. Plus les expériences étaient diverses, plus grand le bénéfice qui en découlait. Ils décidèrent donc de joindre leurs forces pour former une association internationale, la CIGB.


Parmi les 36 000 grands barrages actuellement listés dans le registre mondial des barrages, 300 accidents ont été rapportés.


Bien que le taux global de rupture des barrages est de 1%, une analyse temporelle permet de montrer quece taux a été divisé par quatre au cours des 40 dernières années. Cette amélioration vient sans aucun doute de l'émergence et de l'amélioration des techniques de surveillance, mais aussi de la plus grande diffusion des connaissances sur les risques, et cette dernière amélioration justifiait en soi l'existence de la CIGB et permit à la Commission de grandir et s'étendre à de nombreux pays.

 

securite_barrages_CIGB

La plus importante publication de la CIGB sur les accidents, en termes de sa mission d'échange d'informations fut : «Leçons tirées des accidents de barrages», publiée en 1973.


De nombreux travaux ont été réalisés et l'ont complétés depuis, y compris le bulletin 99 de la CIGB : « Rupture de barrages - analyse statistique »

 

 

Les accidents sont identifiés et classés par type de barrage, âge et cause de l'accident. Cela permet d'attirer l'attention du concepteur sur une série de facteurs imprévisibles, avec dans une certaine mesure, leur probabilité et la séquence d'événements pouvant conduire à une catastrophe.


Concevoir et construire un barrage n'est pas un exercice ponctuel. La structure doit être continuellement surveillée et inspectée, tout au long de son exploitation, afin de s'assurer que le barrage reste en bon état.

 

Raisons les plus fréquentes de ruptures de barrage:


Un niveau d'eau excessif en amont du barrage est souvent un signe avant coureur de sa rupture. Le dépassement du niveau maximal peut être dû à la conception inadéquate du déversoir, à des déchets obstruant le déversoir ou à la colonisation de la couronne du barrage.


Les défauts dans les fondations, y compris l'implantation et l'instabilité du versant, sont également des raisons possibles de rupture.


Le phénomène de renard, c'est-à-dire l'érosion interne causée par les infiltrations, est la troisième cause de rupture. Les infiltrations se produisent souvent autour des structures hydrauliques, tels que les tuyaux, les déversoirs, les terriers d'animaux, les racines et la végétation et à travers les fissures, les équipements et les fondations du barrage.


La dernière cause de rupture d'un barrage peut provenir des défaillances structurelles des matériaux utilisés et de la maintenance insuffisante

 

 
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pas utile du tout
Pas très utile
Plutôt utile
Très utile
Extrêmement utile